«Obama fondateur de Daesh» : Donald Trump justifie ses propos

Donald Trump a justifié ses propos sur la responsabilité de Barack Obama dans la création de Daesh. [GREGG NEWTON / AFP]

Donald Trump avait défrayé la chronique en accusant Barack Obama d’être le fondateur de Daesh. Il est depuis revenu sur ses propos, pour les expliquer.

Interrogé jeudi par l’animateur radio Hugh Hewitt, Donald Trump avait une belle occasion de se rattraper des propos très polémique qu’il avait prononcés la veille au sujet de la responsabilité de Barack Obama dans le développement de Daesh. L’animateur lui a d’ailleurs tendu la perche, déclarant : «je sais ce que vous vouliez dire, vous vouliez dire qu’il a créé le vide permettant à un groupe comme Daesh de se développer, en cela, il a perdu la paix».

A lire aussi : Selon Donald Trump, Barack Obama est le fondateur de Daesh

«Il est leur MVP»

C’était sans compter sur Donald Trump, qui a plutôt choisi de confirmer ses propos initiaux en déclarant : «non, je voulais bel et bien dire qu’il est le fondateur de Daesh. Il est leur MVP (meilleur joueur dans le sport américain). Elle (en parlant d’Hillary Clinton) est également responsable».  

Le candidat républicain a cependant reconnu que la base de son argument était l’action du gouvernement de Barack Obama au Moyen-Orient, expliquant que si le président américain «avait fait les choses correctement, Daesh n’aurait jamais existé», par conséquent, à ses yeux, «il est le fondateur de Daesh».

Hillary Clinton a répondu à ces accusations sur le réseau social Twitter, expliquant que Barack Obama n’est pas le fondateur de Daesh, et expliquant que «quelqu’un qui est prêt à s’enfoncer à ce point ne devrait jamais avoir le droit d’être notre commandant en chef». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles