Une Texane réduit des Mexicaines en esclavage pendant 14 ans

20,9 millions de personnes seraient en situation de travail forcé à travers le monde.[JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Olga Murra a retenu deux femmes chez elle durant plus d'une décennie. Elle répétait à ces deux mexicaines qu'elles risquaient d'être tuées par les services d'immigration si elles lui désobéissaient.

Et les mensonges de la Texane ne s'arrêtaient pas là. Pendant 14 ans, la femme de 64 ans les persuadait qu'elle était la «voix de Dieu», leur lisant même des versets de la Bible pendant qu'elles nettoyaient des maisons, parfois sept jours par semaine.

Jusqu'à 50 ans de prison

Les deux Mexicaines dormaient par terre, devaient demander l'autorisation d'aller aux toilettes et n'étaient nourries que d'eau et de pain. Elles ne voyaient jamais la couleur de l'argent récolté par les ménages qu'elles faisaient dans «trois à quatre maisons par jour».

A lire aussi : Esclaves sexuelles : une rescapée de Daesh raconte

Olga Murra aurait fait entrer les deux Mexicaines, âgées de 21 et 33 ans au moment des faits, avec elle en revenant du Mexique. La semaine dernière, elle a été inculpée pour «travail forcé» et «hébergement d'étranger en situation illégale». Son procès aura lieu en novembre. Elle risque jusqu'à 50 ans de prison.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles