La NSA aurait aidé la Belgique dans la traque de Salah Abdeslam

À en croire le média américain Buzzfeed, la NSA aurait aidé la Belgique dans la traque de Salah Abdeslam. [PAUL J. RICHARDS / AFP]

Le gouvernement belge aurait demandé à la National Security Agency (NSA) américaine de l’aider dans la surveillance de téléphones portables, permettant ainsi une avancée considérable dans la recherche de Salah Abdeslam. 

La NSA aurait ainsi joué un rôle important dans la traque de Salah Abdeslam. C’est ce qui ressort d’une enquête publiée par BuzzFeed, qui révèle qu’après plusieurs mois à fouiller des appartements sans résultats probants, la police belge a fait appel à l’agence de renseignement américaine. 

A lire aussi : Attentats de Paris : Mohammed Amri et Ali Oulkadi remis à la France

L'expertise de la NSA dans la collecte de données

Le rôle de la NSA était alors de surveiller les téléphones lors de l’enterrement de Chakib Akrouh, membre du commando du Stade de France. Une surveillance que les Belges auraient pu mettre eux-mêmes en place, mais la technologie de la NSA permet une collecte et un traitement plus rapide des informations collectées. Un responsable de la police belge, cité par Buzzfeed déclare ainsi : «comme Edward Snowden l’a si bien expliqué à tout le monde, la NSA est la meilleure pour intercepter les signaux». Dès lors, la police belge et la NSA «se sont emparées de toutes les informations des téléphones présents», raconte un responsable de la sûreté de l’Etat. 

Une bonne idée à en croire l’enquête, puisqu’à l’enterrement était présent Abid Aberkan, chez qui les enquêteurs belges ont trouvé et arrêté Salah Abeslam le 18 mars.

Interrogée par le média américain, la NSA n’a pas souhaité commenter l’opération, en revanche le parquet fédéral belge a formellement démenti l’information auprès du journal Le Soir, et a par ailleurs déclaré que l’enquête de Buzzfeed comportait de nombreuses incohérences. À en croire le média belge, «seul le FBI a été sollicité afin de fournir aux enquêteurs une aide dans le cadre de l’analyse de données».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles