Hollande au Vietnam pour dynamiser les échanges économiques

François Hollande et son homologue vietnamien Tran Dai Qang, mardi 6 septembre 2016. François Hollande et son homologue vietnamien Tran Dai Qang, mardi 6 septembre 2016.[STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

François Hollande est arrivé ce mardi 6 septembre au Vietnam, accompagné de Michel Sapin et d’une quarantaine de chefs d’entreprise, pour intensifier les relations commerciales entre Paris et Hanoï.

Avec une croissance de 6,8% en 2015, le pays communiste s’impose en effet comme l’une des économies les plus dynamiques d’Asie du Sud-Est.  Au côté de son homologue vietnamien Tran Dai Quang, le président Français a donc appelé à «soutenir encore davantage les investissements français [...], les implantations et les accords commerciaux pour accéder pleinement au marché». 

Concrétisant cette volonté, les deux dirigeants ont assisté à la signature de trois contrats, entérinant la vente de quarante Airbus, pour un montant total de 6,5 milliards de dollars.

A lire aussi : Airbus annonce une commande géante au Vietnam

Malgré une «histoire tumultueuse», selon l’expression de François Hollande, entre la France et son ancienne colonie, les liens économiques, mais également culturelles et universitaires, demeurent étroits entre les deux pays. En témoigne notamment l’Institut du cœur, créé en 1992 par le professeur français Alain Carpentier à Ho Chi Minh-Ville, que le président doit visiter mercredi 7 septembre. 

François Hollande n’a en revanche pour l’instant quasiment pas évoqué les droits de l’Homme, malgré une lettre ouverte que lui avaient adressé trois ONG avant sa visite, accusant le régime vietnamien de graves violation de l’État de droit.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles