L'Europe mise sur la défense

Le couple franco-allemand entend relancer lUnion européenne après le choc du Brexit. [John MACDOUGALL / AFP]

Comment retrouver une véritable unité ? Réunis aujourd’hui à Bratislava (Slovaquie), pour un premier sommet après le choc du vote pour le Brexit, les Vingt-Sept compte faire de la défense et de la sécurité les prochaines grandes priorités de l’Union Européenne.

Préoccupés par la menace terroriste, par la crise migratoire ou encore par l’expansionnisme russe, les pays du Vieux Continent misent sur une défense commune pour effacer les craintes de leurs citoyens.

Rester "un continent d'espoir"

L’UE doit «freiner les inquiétudes» de sa population pour rester «un continent d’espoir», a estimé hier la chancelière allemande Angela Merkel, de passage à Paris pour préparer le sommet avec François Hollande.

A lire aussi : Brexit : combien de temps prendra la sortie de l'UE ?

Berlin et Paris ont d’ailleurs esquissé les pistes d’un projet commun, évoquant notamment plus d’investissements dans la recherche militaire, une mutualisation des capacités de transport (terre/air/mer), ou encore la création de réservoirs de formateurs et conseillers mobilisables rapidement.

Reste désormais à convaincre les autres membres du bienfait de ces propositions. Au-delà de la défense, François Hollande a estimé hier que les autres priorités de l’Union Europénne devaient être les «industries nouvelles» et la jeunesse.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles