Référendum anti-migrants en Hongrie : victoire du non mais participation insuffisante

La participation s'est élevée à 45%.[ATTILA KISBENEDEK / AFP]

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a essuyé un semi-échec dimanche dans son référendum anti-migrants en forme de défi à l'Union européenne, faute d'avoir mobilisé un nombre suffisant d'électeurs, selon de premiers chiffres communiqués par son parti, Fidesz.

Comme escompté, le non aux relocalisations de réfugiés au sein de l'UE l'emporterait largement (95%), mais la consultation est invalide, le nombre de votes exprimés devant représenter 50% des inscrits. La participation s'est élevée à 45%, selon de premières données annoncées par le vice-président du Fidesz, Gergely Gulyas. L'opposition avait appelé au boycott ou au vote nul.

A lire aussi : Migrants : la France ne sera pas un pays "de campements", selon François Hollande

Quelque 8,3 millions d'électeurs étaient appelés à répondre à la question «Voulez-vous que l’Union européenne décrète une relocalisation obligatoire de citoyens non-hongrois en Hongrie sans l’approbation du Parlement hongrois ?»

Peu après l'annonce des résultats, Viktor Orban a pris la parole et déclaré que l'UE «ne pourra pas imposer sa volonté à la Hongrie».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles