Le site de l'armée du Canada renvoyait vers celui du gouvernement chinois

Les services techniques des forces armées canadiennes ont déconnecté les accès au site.[Capture d'écran]

Drôle de surprise jeudi pour les vocations militaires. Le site de recrutement des forces armées canadiennes a été brièvement piraté.

Pendant quelques minutes, les personnes qui tentaient de se connecter étaient automatiquement redirigées vers la page d'accueil du site du conseil d'Etat de la République populaire de Chine, autrement dit, celui du gouvernement chinois.

Cette page était illustrée de photos du Premier ministre chinois Li Keqiang et contenait des liens vers des nouvelles du gouvernement, ainsi que des informations sur l'emploi, l'investissement et le tourisme en Chine.

A lire aussi : Une cyberattaque massive perturbe de grands noms d'Internet

En soi, le site www.forces.ca hébergé sur un serveur externe d'un fournisseur privé, ne contient aucune information sensible et ce piratage n'a pas mis en danger la sécurité de l'Etat canadien, échaudé par des attaques massives des Anonymous en 2015. 

Il n'empêche, les services techniques des forces armées canadiennes ont déconnecté les accès au site. Ce matin, vers 9h30 en France, il était d'ailleurs innaccessible. Le ministère de la Défense canadien a ouvert une enquête.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles