On en sait plus sur le mur que veut ériger Donald Trump à la frontière mexicaine

L'administration Trump veut renforcer ses moyens de traquer les clandestins[JIM WATSON / AFP]

Plusieurs plans ont été élaborés par l'administration Trump pour définir les contours du «mur» promis par le président.

Comme on pouvait s'y attendre, aucune barrière physique ne sera érigée le long des 3.200 kilomètres qui séparent les deux pays. Il s'agira d'une alternance de pans de murs placés aux endroits stratégiques, et de systèmes de surveillance électronique. 



«A ceux qui continuent à chercher à entrer illégalement ou à tort dans notre pays, soyez prévenus : une nouvelle ère s'ouvre. L'ère Trump», a tenu à rappeler mardi le ministre de la Justice Jeff Sessions, à des agents de frontières, lors d'un déplacement en Arizona. «C'est ici, sur cette bande de terre, que nous commencerons à agir contre cette saleté», a-t-il déclaré. Il a allegué le fait que certaines sections de la frontière soient trop «rugueuses» pour accueillir un mur. Ce qui «n'empêchera pas le gouvernement de mettre en place une surveillance conséquente sur de larges kilomètres» a -t-il ajouté.

«Cinquante nouveaux agents frontaliers et juges du ministère de la Justice surveilleront la frontière dans ces prochaines semaines. Et l'an prochain, nous en mobiliserons soixante-quinze de plus.» 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles