Nicki Minaj fait revivre un village indien

Nicki Minaj au Met Gala, le 1er mai 2017. [Neilson Barnard / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Nicki Minaj enchaîne les bonnes actions. Après avoir payé les frais de scolarité d'une trentaine de fans, elle a révélé dimanche 21 mai qu'elle envoyait de l'argent à un village indien depuis plus de deux ans.

Le village en question a désormais accès à l'eau potable grâce à deux puits, mais dispose aussi d'un centre informatique, d'un atelier de couture et d'un programme de lecture. «Merci beaucoup, que Dieu vous bénisse, vous changez des vies», a déclaré l'homme sur la vidéo partagée par la rappeuse, sur son compte Instagram.

«C'est ce qui me rend le plus fière», a-t-elle écrit en dessous de la vidéo. «Nous nous plaignons de choses ridicules alors que des gens n'ont même pas accès à l'eau potable. (...) Notre travail est loin d'être terminé». Nicki Minaj a également promis à ses fans qu'elle donnerait prochainement plus de détails sur son travail caritatif, pour qu'ils puissent, s'ils le souhaitent, y participer.

Une artiste généreuse

Dans un second post, Nicki Minaj a mis à l'honneur les femmes indiennes. «Leur désir était d'avoir des puits, des lieux de culte, et des lieux où elles pourraient apprendre la technologie, l'informatique, la lecture, etc. (...) Ces femmes sont nous et nous sommes ces femmes !»

Le nom du village n'a pour l'instant pas été révélé. 

C'est une nouvelle preuve de générosité de la part de la chanteuse. Au début du mois de mai, elle avait lancé sur Twitter un concours, et une trentaine d'étudiants avait pu bénéficier d'une aide financière pour leurs frais de scolarité, très élevés aux Etats-Unis.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles