Attentat de Londres : qui sont les trois assaillants?

CC / Handout / METROPOLITAN POLICE / AFP

Lundi 5 juin, la police Britannique, mais également une chaîne publique de télévision irlandaise ont donné plusieurs indications sur les assaillants de l’attaque.

La police britannique a révélé l'identité et publié les photos de deux des trois assaillants : Khuram Butt et Rachid Redouane. Butt, un Britannique de 27 ans né au Pakistan, était connu des services de sécurité, qui n'avaient pas d'éléments laissant penser qu'il préparait un attentat. Selon plusieurs médias britanniques, Khuram Butt était apparu l'an dernier dans un documentaire de la chaîne Channel 4 intitulé «Mes voisins les jihadistes» et avait travaillait pour la régie publique des transports londoniens TFL.

Rachid Redouane, 30 ans, avait, quant à lui, prétendu être de nationalités marocaine et libyenne et était inconnu de ces services, selon le responsable. Celui-ci utilisait également une autre identité, se présentant sous le nom de Rachid Elkhdar, âgé de 25 ans. D'après la télévision irlandaise RTE, Rachid Redouane avait habité un temps dans le sud de Dublin. Il avait épousé une Britannique en 2011 en Irlande et le couple y était revenu quelques temps en 2016, avant de se séparer. Le quotidien britannique The Guardian précise qu'il était chef pâtissier.

Les deux hommes habitaient le quartier de Barking, dans l'est de Londres, où la police a arrêté plusieurs personnes ces derniers jours. L'enquête se poursuit pour déterminer l'identité du troisième assaillant, a précisé la police dans un communiqué, appelant toute personne ayant des informations à se faire connaître.

Un Marocain qui a vécu à Dublin

L'un des trois assaillants était un Marocain qui a vécu à Dublin, a affirmé de son côté lundi la chaîne de télévision publique irlandaise RTE, citant des sources policières.

Les trois auteurs de l'attentat, qui ont fauché des piétons avec une camionnette sur le London Bridge avant de poignarder des passants au hasard dans le quartier voisin de Borough Market, ont été abattus par la police quelques minutes après le début de leur attaque vers 22 heures locales samedi soir.

L'attaque a fait sept morts et une cinquantaine de blessés, dont 36 restaient hospitalisées lundi. Elle a été revendiquée par Daesh.

À suivre aussi

Le Premier ministre britannique Boris Johnson (g) et la ministre de l'Intérieur Priti Patel (d) arrivent sur les lieux d'un attentat qui a fait la veille deux morts, le 30 novembre 2019 à Londres  [Niklas HALLE'N / AFP]
Grande-Bretagne Boris Johnson veut 14 ans de prison minimum pour les infractions terroristes
Terrorisme Attentat de Londres : un deuxième suspect arrêté
Jean-Michel Mekil, un gendarme de la Garde républicaine, chante et joue la chanson Don't Look Back in Anger d'Oasis au Stade de France à la mémoire des victimes des attentats en Grande-Bretagne, avant le match France-Angleterre le 13 juin 2017 [FRANCK FIFE / AFP/Archives]
Hommage Le «rockeur» de la Garde républicaine invité au concert de Noel Gallagher et U2

Ailleurs sur le web

Derniers articles