La RDC déclare la fin de l'épidémie d'Ebola

C'est le premier retour d'Ebola depuis la terrible épidémie qui avait frappé l'Afrique de l'Ouest entre fin 2013 et 2016[AFP]

La République Démocratique du Congo a annoncé ce 1er juillet à Kinshasa la fin de l'épidémie d'Ebola, alors que le pays faisait face une nouvelle fois depuis le 12 mai au virus.  

Depuis le 2 juin, aucun nouveau cas confirmé de fièvre hémorragique à virus Ebola n'a été enregistré dans le Bas-Uélé, zone enclavée du nord-est du pays. La fièvre est hautement contagieuse et la durée d'incubation du virus Ebola est de 21 jours. 

Cette épidémie est la huitième en RDC depuis la découverte du virus sur son sol en 1976 et a tué en tout 4 personnes. Le ministre de la Santé, Oly Ilunga a déclaré que «105 patients suspects, qui répondaient à la définition des cas, ont tous été testés négatifs». Il a également appelé à la «stabilisation et à la résilience du système de santé de la province du Bas-Uélé qui a été fortement déstabilisé.»

C'est le premier retour d'Ebola depuis la terrible épidémie qui avait frappé l'Afrique de l'Ouest entre fin 2013 et 2016. Elle a causé plus de 11 300 morts sur 29 000 cas recensés, notamment en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone

  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles