Kim Jong-un : le missile était un «cadeau» fait aux «salauds d'Américains»

Kim Jong-Un aurait personnellement supervisé le tir de mardi.[AFP PHOTO/KCNA VIA KNS]

Kim Jong-un a affirmé mercredi que le tir d'un missile intercontinental (ICBM) nord-coréen la veille, jour de la fête nationale américaine, était un «cadeau» fait aux «salauds d'Américains».

Et de fait, la maîtrise d'un missile intercontinental est un succès majeur pour le régime de Pyongyang dont l'objectif revendiqué est d'être en mesure de menacer le sol américain du feu nucléaire. Certes, Hwasong-14, le nom du missile, n'a parcouru qu'une distance inférieure à 1.000 km. Mais l'altitude qu'il a atteinte, plus de 2.800 km selon Pyongyang, prouve qu'il peut voyager bien plus loin.

Selon de nombreux experts, le Hwasong-14 pourrait d'ores et déjà atteindre l'Alaska. La Corée du Sud, elle, estime qu'il pourrait parcourir entre 7 et 8.000 km. Une distance qui met les missiles nord-coréens à la portée des bases américaines du Pacifique et d'Hawaï.

Après avoir personnellement supervisé le tir de mardi, Kim Jong-un a déclaré selon l'agence nord-coréenne KCNA «que les salauds d'Américains ne seraient pas très heureux de ce cadeau envoyé pour l'anniversaire du 4 juillet», dans une allusion à la fête nationale américaine. Hilare, selon KCNA, Kim Jong-Un a «ajouté que nous devrions leur envoyer des cadeaux de temps en temps pour les aider à tromper leur ennui».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles