Turquie : les femmes manifestent pour avoir le droit de s'habiller comme elles veulent

Les femmes turques veulent s'habiller comme elles l'entendent. [OZAN KOSE / AFP]

Le mouvement ne cesse de prendre de l'ampleur. Exaspérées par plusieurs agressions et les commentaires récurrents sur leur tenue, des milliers de femmes turques ont manifesté samedi 29 juillet dans les rues d'Istanbul. 

Elles réclamaient le droit de s'habiller comme elles le souhaitent, sous le slogan «Don't mess with my outfit» (lâche-moi avec ma tenue). Les Turques veulent pouvoir porter des shorts, des robes, le voile ou un pantalon, bref ce qu'elles on envie de porter. 

Plusieurs évènements ont servi de catalyseur à ce mouvement. En juin dernier, une jeune femme de 21 ans avait été agressée dans un bus pour la seule raison qu'elle portait un short pendant le ramadan. L'incident avait été filmé et largement diffusé sur les réseaux sociaux, suscitant une vague d'indignation.

Une vidéo d'une autre agression dans un bus, montrant une femme en short recevoir un coup de pied d'un homme lui a lançant qu'elle «devrait mourir», avait choqué. Comme cet autre récit d'une femme harcelée dans la rue par un homme qui lui a conseillé d'être «prudente» parce qu'elle portait une tenue «provocante» et qu'elle «excitait» les gens. 

Le mouvement, qui reprend également les revendications des minorités LGBTI, dénonce de manière plus générale l'intolérance croissante envers les femmes et les minorités, alimentée par la politique du gouvernement islamiste de Recep Teyyip Erdogan. La marche des fiertés avait ainsi été interdite par les autorités à Istanbul au mois de juin. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles