Fukushima : Une bombe américaine découverte près de la centrale

Le réacteur N°2 de la centrale de Fukushima. [TOMOHIRO OHSUMI / POOL / AFP]

Des employés de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima ont découvert ce qui semble être une bombe de la Seconde Guerre mondiale qui n'a pas explosé. 

L'engin était enterré dans le sol d'un parking situé sur le site de la centrale, à environ deux kilomètres des réacteurs n°1 et n°4, endommagés lors du tsunami survenu en 2011, et qui avait provoqué une catastrophe nucléaire

L'objet, de forme cylindrique et équipé de ce qui semble être un aileron, mesure environ 1 mètre de long, pour un diamètre de 18 centimètres.

La zone a été immédiatement sécurisée, a fait savoir le responsable de la centrale, TEPCO. Selon ce dernier, la découverte de la bombe n'aura pas d'impact sur les opérations de démantèlement de la centrale.

De nombreuses bombes dans le sol japonais

Selon les experts, il pourrait donc s'agir d'une bombe américaine. Les archives locales ont confirmé l'existence, pendant la seconde guerre mondiale, d'un aéroport militaire près du site de la centrale nucléaire, qui avait été pris pour cible par les bombardiers américains.

Des bombes américaines sont régulièrement retrouvées au Japon. En 2010, 902 munitions qui n'avaient pas explosé ont ainsi été découvertes sous un restaurant de l'île d'Okinawa, qui avait été soumise à des bombardements intensifs durant 83 jours lors du conflit.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles