Pour Donald Trump, son bouton nucléaire est beaucoup plus «gros» que celui de Kim Jong-Un

Cette énième joute verbale entre les deux hommes intervient dans un contexte marqué par la volonté affichée par Pyongyang de rétablir le téléphone rouge avec la Corée du Sud.[AFP]

Nouvelle passe d’armes entre Donald Trump et Kim Jong-Un. Sur fond d’ambiance de cour d’école, les deux dirigeants se sont cette fois-ci écharpés autour de la «taille» du bouton nucléaire dont ils disposaient chacun.

Après le discours prononcé par Kim Jong-Un le 1er janvier dernier et dans lequel il rappelait notamment que la Corée du Nord possédait des missiles nucléaires capables d’atteindre les Etats-Unis, l’actuel locataire de la Maison Blanche lui a répondu… à sa façon.

Et c’est sur Twitter, son canal de communication privilégié, que Trump a choisi de s’exprimer. «Kim Jong-un vient d’affirmer que le 'bouton nucléaire est sur son bureau en permanence'. (...) Informez-le que moi aussi j’ai un bouton nucléaire, mais il est beaucoup plus gros et plus puissant que le sien et il fonctionne !», a-t-il écrit sur le réseau social.

Cette énième joute verbale entre les deux hommes intervient dans un contexte marqué par la volonté affichée par Pyongyang de rétablir le téléphone rouge avec la Corée du Sud, l’unique moyen de communication existant entre les deux chancelleries. Autrefois suspendu, le dispositif est de nouveau en vigueur depuis mercredi 3 janvier, à 7h30, heure de Paris.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles