Les parlementaires britanniques se connectent 160 fois par jour à des sites porno

En moyenne, près de 160 visites de sites pornographiques ont été enregistrées quotidiennement sur le réseau du Parlement. [Daniel LEAL-OLIVAS / AFP]

24.473 tentatives d’accès à des sites pornographiques ont été enregistrées entre juin et octobre 2017 dans le réseau informatique du Parlement britannique, soit une moyenne de 160 par jour, selon l’agence Press Association.

Un chiffre, toutefois, en baisse par rapport à l’année dernière. En 2016, il y avait eu 113.208 tentatives d’accès à ces sites et 231.020 en 2015.

Selon un porte-parole du Parlement, tous les sites pornographiques sont bloqués par le réseau informatique parlementaire et ces tentatives de connexion «ne sont pas volontaires».

«Il y a 8.500 ordinateurs connectés sur le réseau parlementaire, qui sont utilisés par les députés, leurs assistants et le personnel administratif», a-t-il expliqué. Avant d'ajouter : «Des appareils personnels peuvent aussi se connecter via WI-FI».

En décembre dernier, le vice-Premier ministre britannique Damian Green, a été accusé d’avoir détenu du contenu pornographique «extrême» sur son ordinateur de parlementaire en 2008. Ces accusations ont entraîné sa démission du gouvernement. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles