La ville de Berkeley veut créer une cryptomonnaie contre Trump

Centre de Berkeley en Californie[Capture YouTube]

Berkeley, en Californie, pourrait devenir la première ville des États-Unis à créer sa propre cryptomonnaie. Elle souhaite ainsi réduire sa dépendance financière au gouvernement de Donald Trump.

Pour y parvenir, la ville américaine compterait, selon Business Insider, organiser une ICO (Initial Coin Offering) c’est-à-dire une levée de fonds permettant de mettre en circulation des unités de cryptomonnaie.

Avec les fonds ainsi récoltés, les élus souhaitent notamment investir dans la construction de logements sociaux, remise en question par la loi fiscale signée en décembre 2017 par Donald Trump.

En effet, le code sur les impôts des entreprises a été modifié afin de taxer les sociétés privées voulant construire des logements abordables. Selon l'analyse du cabinet d'experts-comptables Novogradac & Company, 235.000 futurs logements sociaux ne verront pas le jour à cause de cette loi dans les dix prochaines années.

Les élus de Berkeley souhaiteraient aussi venir en aide aux sans-abri en leur distribuant la cryptomonnaie municipale, qu'ils pourraient dépenser dans les commerces locaux.

Ben Bartlett, conseiller municipal à Berkeley, s'est dit ravi de l'enthousiasme des élus face à la proposition de créer cette cryptomonnaie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles