La Corée du Nord a aidé la Syrie à produire des armes chimiques

Ces révélations surviennent alors que le régime syrien est de nouveau soupçonné d’une attaque chimique contre l’enclave de la Ghouta orientale. [HASAN MOHAMED / AFP]

Selon un rapport d’experts de l’ONU, la Corée du Nord aurait fourni pendant cinq ans au régime syrien des missiles balistiques et du matériel servant à produire des armes chimiques.

Ce rapport confidentiel de 200 pages, auquel la presse américaine a eu accès, fait état de quarante livraisons de contrebande entre 2012 et 2017. Outre les missiles, la Corée du Nord aurait notamment des composants d’armes chimiques, notamment des tuiles acido-résistantes, des valves de sécurité et des thermomètres laser.

Outre ces livraisons, des techniciens nord-coréens auraient été repérés en Syrie, dans des complexes militaires de fabrication d’armes. Certains de ces scientifiques pourraient encore se trouver en Syrie.

Ces informations sont d’autant plus inquiétantes que le régime de Pyongyang fait l’objet, en théorie, d’un embargo sur les armes. Pour parvenir à contourner cet embargo, et donc les sanctions, la Corée du Nord se serait servie de son réseau diplomatique, de sociétés écrans, ou encore d’intermédiaires rémunérés, indique le Figaro.

Ces révélations inquiétantes surviennent alors que le régime syrien est de nouveau soupçonné d’une attaque chimique contre l’enclave rebelle de la Ghouta orientale. Quatorze cas de suffocation, laissant craindre l’utilisation de gaz de chlore, ont été rapportés dimanche après un bombardement. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles