Arnold Schwarzenegger veut poursuivre les compagnies pétrolières en justice

Schwarzenegger est passé aux menaces, indiquant être en contact avec plusieurs cabinets d'avocats afin d'envisager des poursuites en justice contre les entreprises concernées.[AFP]

Président fondateur de l'ONG R20 qui milite en faveur de la création d'une économie verte, l'ancien acteur américain Arnold Schwarzenegger a vertement pointé du doigt lundi les compagnies pétrolières, dont les pratiques, qui participent selon lui au réchauffement climatique, «tuent des gens à travers le monde», estime-t-il.

Invité du podcast du site Politico «Off Message» dans le cadre du festival South by Southwest, l'ex-gouverneur de Californie n'y est pas allé par quatre chemins pour dénoncer les firmes multinationales du secteur. «C'est totalement irresponsable de savoir que votre produit tue des gens et de ne pas avoir d'avertissements dessus, comme pour les paquets de tabac, par exemple. Toutes les stations d'essence, toutes les voitures, tous les produits qui comportent des énergies fossiles, devraient avoir un avertissement», a-t-il dit.

Une fois le constat posé, Schwarzenegger est ensuite passé aux menaces, indiquant être en contact avec plusieurs cabinets d'avocats afin d'envisager des poursuites en justice contre les entreprises concernées. Et pour préciser d'avantage son point de vue, il a pris le temps de dresser une analogie avec les amendes record infligées dans le passé aux plus grands cigarettiers, coupables de ne pas avoir informé leurs clients des risques encourus.

«L’industrie du tabac savaient depuis des années et des années et des années et des décennies que fumer tuerait des gens, les feraient souffrir et créerait le cancer et elle le cachait à la population et niait. Puis finalement elle a été poursuivie en justice et a dû payer des milliers de millions de dollars à cause de ça ». 

Arnold Schwarzenegger a déjà eu dans le passé l'occasion d'afficher ses convictions en matière de lutte contre le réchauffement climatique, récemment lors de la COP23.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles