Atlanta victime d'une cyberattaque, une rançon en bitcoins réclamée

L’affaire est prise très au sérieux par les autorités, qui ont sollicité l’aide du FBI et de la sécurité intérieure. [JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

La ville d’Atlanta est victime d’une cyberattaque depuis jeudi 22 mars. Les hackers réclament une rançon en bitcoins.

La municipalité est ainsi victime d’une attaque de type «ransomware» : les hackers verrouillent des systèmes informatiques et forcent les victimes à payer une rançon pour leur permettre d’en retrouver l’usage.

Ainsi, dès jeudi matin, les ordinateurs de la ville étaient paralysés. La municipalité n’a plus accès à certains fichiers et les applications permettant aux usagers de payer leurs factures sont fermées. Les hackers responsables de cette cyberattaque réclament une rançon de 51.000 dollars en bitcoins pour déverrouiller les ordinateurs. 

L’affaire est prise très au sérieux par les autorités, qui ont sollicité l’aide du FBI et de la sécurité intérieure. Les «ransomware» se multiplient ces dernières années. En juin 2017, une cyberattaque mondiale «sans précédent» avait visé les entreprises de plusieurs pays, notamment la France.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles