Affaire Skripal : la Russie expulse 60 diplomates américains

Le chef de la diplomatie russe a répondu aux sanctions américaines. [Yuri KADOBNOV / AFP]

En réponse aux sanctions américaines consécutives à l'affaire Skripal, Moscou a annoncé ce jeudi 29 mars l'expulsion de 60 diplomates américains et la fermeture du consulat des Etats-Unis à Saint-Pétersbourg. 

«En ce moment même, l'ambassadeur des Etats-Unis a été invité au ministère, où mon vice-ministre Sergueï Riabkov l'informe du contenu de ces représailles», a indiqué le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. 

Lundi, dans le cadre d'une opération coordonnée avec une quinzaine de pays, Washington avait annoncé l'expulsion de 60 «espions» russes ainsi que la fermeture du consulat russe de Seattle. Au total, 140 diplomates russes sont touchées à travers le monde par de telles mesures. Ces sanctions font suite à l'affaire de l'affaire de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille au Royaume-Uni. La Russie est en effet accusée d'être à l'origine de cette attaque. 

Dénonçant des «décisions absolument inadmissibles», Sergueï Lavrov a souligné que tous les pays concernés seront visés par des représailles. 

À suivre aussi

Etats-Unis «Saturday Night Live» : Paul Rudd en Emmanuel Macron règne sur la cafèt de l’OTAN
L'émissaire américain pour l'Iran Brian Hook, le 16 octobre 2019 à Washington [TASOS KATOPODIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP]
Diplomatie Les Etats-Unis accusent le régime iranien d'avoir tué plus de 1.000 manifestants
Le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif parle lors d'une conférence à Téhéran, le 21 octobre 2019 [ATTA KENARE / AFP/Archives]
Diplomatie Nucléaire : l'Iran et les Européens tentent de maintenir le dialogue

Ailleurs sur le web

Derniers articles