45 Palestiniens ont été tués depuis le début de la protestation

Le mouvement de protestation gazaoui devrait continuer jusqu'à mi-mai[AFP - Image d'illustration]

Un adolescent a succombé à ses blessures suite à des tirs israéliens, portant à 45 le nombre de Palestiniens tués depuis le début de cette contestation.

«Azzam Oweida, 15 ans, est mort après avoir été atteint à la tête hier à l'est de Khan Younès», dans le sud de l'enclave palestinienne, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Ce décès porte à quatre le nombre de Palestiniens tués lors de ce cinquième vendredi de protestations consécutif.

Cette protestation, appelée «la grande marche du retour» est menée par les Palestiniens, qui revendiquent le droit de retourner sur les terres dont ils ont été chassés. 

Cette marche a de nouveau mobilisé des milliers de Palestiniens en cinq points différents le long de la frontière, ont constaté les journalistes de l'AFP. 

Parmi les victimes palestiniennes figurent deux journalistes

La «marche» revendique le droit des Palestiniens de retourner sur les terres dont ils ont été chassées ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël en 1948. Le mouvement, prévu pour durer jusqu'à mi-mai, s'oppose également au blocus imposé à Gaza pour contenir le mouvement islamiste Hamas. L'armée israélienne dit ne tirer que si c'est nécessaire, selon de strictes règles d'engagement et pour protéger la barrière de sécurité, les soldats et la population israélienne.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles