Hawaï veut interdire les crèmes solaires qui détruisent les coraux

L'oxybenzone et le méthoxycinnamate d'éthylhexyle augmentent notamment le blanchiment des récifs.[MARTIN BERNETTI / AFP]

Mardi 1er mai, les législateurs hawaïens ont voté une loi interdisant les crèmes solaires qui contiennent deux substances particulièrement nocives pour les coraux. Elle entrera en vigueur en 2021 après ratification du gouvernement.

Indispensable aux humains pour se protéger des ravages des UV, les crèmes solaires peuvent cependant être nocives pour les fonds marins et plus particulièrement, pour les coraux, déjà victimes du réchauffement climatique, rapporte The Guardian.

Pour lutter contre leur dégradation, les législateurs du cinquantième état américain ont voté quasi unanimement (76 voix pour et 4 voix contre) l'interdiction des crèmes solaires contenant de l'oxybenzone et du méthoxycinnamate d'éthylhexyle, en dépit de l'opposition des industriels. D'après une étude de l'association Haereticus Environmental Laboratory (HEL), ces deux ingrédients, présents dans 3.500 produits solaires vendus dans le monde, sont dévastateurs.

La réserve naturelle de Ahihi-Kinau touchée

Ils augmentent le blanchiment des récifs, provoquent la mort des coraux en développement et causent des dommages génétiques aux autres organismes marins. Ils empêchent également les coraux de s'adapter au réchauffement climatique. De fortes concentrations de ces substances ont été retrouvées dans la plupart des eaux des plages touristiques hawaïennes mais aussi dans la réserve naturelle de Ahihi-Kinau.

«Hawaï est sans aucun à la pointe (de la lutte contre la destruction des coraux) en interdisant ces produits chimiques dans les crèmes solaires, a réagi le sénateur Mike Gabbard, interrogé par Gizmodo. Quand on y pense, notre île paradisiaque, entourée de récifs coralliens, est l'endroit parfait pour mettre en place une référence à suivre dans le monde entier. Cela créera un énorme changement pour la protection de nos coraux, de la biodiversité marine et de la santé humaine.»

Les touristes et les habitants de Hawaï devront donc se tourner à partir du 1er janvier 2021, si le gouvernement ratifie le texte, vers des crèmes solaires étudiées pour ne pas causer de dommages aux coraux, notamment vers des produits à base d'oxyde de zinc et de dioxyde de titane.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles