Commerce : des négociations sino-américaines à l'issue incertaine

Le président américain Donald Trump à Washington, le 17 mai 2018 [NICHOLAS KAMM / AFP] Le président américain Donald Trump à Washington, le 17 mai 2018. [NICHOLAS KAMM / AFP]

Les Etats-Unis et la Chine reprennent vendredi leurs délicates négociations commerciales après des signaux contrastés de Donald Trump, à moins d'une semaine de potentielles nouvelles sanctions américaines sur les marchandises en provenance du géant asiatique.

Jeudi, «les responsables américains ont fait part (aux Chinois) de l'objectif clair du président en vue d'une relation commerciale juste avec la Chine», a dit dans un communiqué la Maison Blanche.

Les négociateurs américains et chinois «ont participé à une réunion avec le président Donald Trump à la Maison Blanche» et «les deux parties vont poursuivre les discussions vendredi», selon le texte.

M. Trump avait auparavant tweeté une photo de lui, affichant un large sourire, posant aux côtés du vice-Premier ministre chinois Liu He à l'issue de leur rencontre à Washington, accompagnée d'un commentaire sibyllin : «Discussions commerce avec le vice-Premier ministre de la République de Chine».

Trump se dit pessimiste

Peu avant la réunion, il avait pourtant exprimé son pessimisme quant à l'issue des discussions, déclarant avoir «tendance à douter» qu'il puisse y avoir un accord avec Pékin sur leur conflit commercial. «Et la raison pour laquelle je doute est que la Chine a été trop gâtée. Parce qu'ils ont toujours eu 100% de ce qu'ils voulaient de la part des Etats-Unis», avait-il argué.

La réunion avec le haut responsable chinois, un proche du président Xi Jinping, ne figurait initialement pas à l'agenda de Donald Trump. «Cela signifie qu'il y a un grand intérêt à poursuivre les négociations et à essayer de parvenir à des solutions concernant des pratiques commerciales déloyales et illégales», avait estimé son conseiller économique Larry Kudlow. «C'est ce que nous voulons».

Selon le New York Times, Pékin serait disposé à faire d'importantes concessions mais rien n'a filtré jeudi des échanges entre le président et Liu He, ni de ceux avec le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin.

Liu He, chargé de la politique économique de la Chine, avait mené une première session de pourparlers à Pékin il y a deux semaines avec des hauts responsables américains, dont M. Mnuchin. Mais ces tractations s'étaient achevées sans avancée majeure.

Vous aimerez aussi

Des familles coréennes se retrouvent après 65 ans de séparation
Diplomatie Des familles coréennes se retrouvent après 65 ans de séparation
Diplomatie En Turquie, des pro-Erdogan détruisent leurs iPhones
Diplomatie Privé de défilé à Washington, Donald Trump ira à Paris le 11 novembre

Ailleurs sur le web

Derniers articles