Crash aérien à Cuba : le bilan s'alourdit, 110 morts et 3 blessés

Cuba a commencé à observer samedi un deuil national de deux jours au lendemain du crash d'un avion de ligne qui a fait 110 morts à La Havane dans des circonstances qui restent à élucider.

Le Boeing 737-200 s'est écrasé sur une zone non habitée à la mi-journée alors qu'il venait de décoller pour Holguin (est de Cuba), avec 110 personnes à bord: 104 passagers, majoritairement cubains selon les médias d'Etat, et six membres d'équipage mexicains. L'accident n'a laissé que trois survivants «dans un état critique», selon les autorités.

L'avion est un Boeing 737-200 de la compagnie cubaine Cubana de aviacion, loué à la société mexicaine Global aerolineas Damojh. Il volait à destination d'Holguin, à l'est du pays et s'est écrasé dans un champ situé derrière l'aéroport. Le drame est survenu au moment où l'avion prenait son premier virage.

Miguel Diaz-Canel, qui vient de succéder à Raul Castro à la tête du pays, s'est rendu sur place. «Un regrettable accident aérien est survenu. Les nouvelles ne sont pas encourageantes, il semble qu'il y ait un nombre élevé de victimes», a déclaré le président à quelques journalistes présents près du lieu de l'accident. Il a par ailleurs que neuf membres d'équipage «étrangers» étaient à bord de l'appareil lors du crash.

À suivre aussi

Une femme enceinte de 29 ans est morte samedi dans la forêt de Retz à Villers-Cotterêts (Aisne), victime d'une attaque de chiens. (illustration)
Faits divers Femme enceinte tuée par des chiens dans l'Aisne : «Ma femme a été dévorée», confie son compagnon
Affaire Kulik : dix-sept ans après, le combat du père d'Elodie continue
Justice Affaire Kulik : 17 ans après, le combat du père d'Elodie continue
Pont effondré : l'émotion des habitants de Mirepoix-sur-Tarn
Haute-Garonne Pont effondré : l'émotion des habitants de Mirepoix-sur-Tarn

Ailleurs sur le web

Derniers articles