Mariage royal : quelle robe portera Meghan Markle lors de la cérémonie ?

La maison Ralph&Russo fait partie des principaux favoris.[AFP]

Elle est au cœur de toutes les spéculations et fera l’objet d’un torrent de commentaires lorsqu’elle sera enfin dévoilée. La robe que portera Meghan Markle lors de son mariage royal avec le prince Harry, ce samedi 19 mai, cristallise toutes les attentions au Royaume-Uni.

Et même si la future princesse et son entourage s’efforcent de conserver au mieux l’épais secret entourant sa tenue, ils n’ont pu empêcher de voir surgir dans les pages des titres de la presse britannique, une flopée de pronostics établis au gré des informations glanées par les journalistes, tentant chacun de déterminer l’identité du couturier choisi par la future princesse.

On apprend ainsi que la maison Ralph&Russo fait partie des principaux favoris. Non seulement parce qu’elle a le vent en poupe ces derniers temps, mais aussi parce qu’elle avait déjà dessiné la tenue que portait Meghan Markle à ses fiançailles. Daily Mail ose ce pari là et prétend même révéler toutes une série d’informations, non-confirmées de source officielle, bien entendu. D’après le quotidien, le prix de la robe de la mariée avoisinerait les 100.000 livres, aurait été cousue à la main et serait perlée. Sa confection aurait nécessité plusieurs centaines d’heure de travail.

D'autres favoris pour la robe

Autre maison dont le nom revient régulièrement parmi les prédictions des tabloïds, le Canadien Erdem Moralioglu reste très apprécié de Meghan Markle et... Kate Middleton. A son sujet, la presse d’Outre-Manche a relevé que, comme du reste Ralph&Russo, Erdem avait récemment mis en place un processus de recrutement pour s’attacher les services d’un nouvel attaché de presse. Le signe d’un imminent surplus d’activité ?

Inbal Dror, le spécialiste des robes de mariées, fait aussi partie de ceux dont le nom a filtré dans la short-list. Une certitude : des croquis de tenue de mariage lui ont été déjà commandés par Kensington Palace. Reste à savoir si ces ébauches ont séduit Elizabeth II qui, pour rappel, sera l’ultime décisionnaire.

Les spéculateurs n’oublient pas aussi Alexander McQueen, déjà plébiscité par Kate lors de son union religieuse avec William, mais également les Français Roland Mouret et Delphine Manivet, Chrsitos Costarellos, Elie Saab et J.Mendel. A noter que ni Victoria Beckham, ni Giles Deacon ne figurent dans cette liste : pour cause, les deux créateurs ont publiquement reconnu ne pas avoir été contactés par la famille royale pour confectionner une robe qui sera scrutée de très près et offrira, à son créateur, une exposition mondiale.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles