Italie : convoqués au tribunal pour avoir appelé leur fils Benito Mussolini

Donner aux enfants le prénom d’un aïeul est un usage encore très répandu en Italie.[AFP]

Les Mussolini, parents d’un petit Benito, 14 mois, ont été convoqués par le tribunal italien afin de les obliger à changer le prénom de l’enfant, donné en l’honneur du grand-père.

Donner aux enfants le prénom d’un aïeul est un usage encore très répandu en Italie.

Le problème dans le cas de ce petit garçon de 14 mois, prénommé Benito, est que son nom de famille est Mussolini, faisant ainsi de lui un parfait homonyme du dictateur fasciste italien (1883-1945), en dépit de l’absence de tout lien de parenté.

Selon la Gazzetta di Parma, le tribunal de Gênes a donc convoqué les parents de l’enfant afin de les obliger à changer son prénom.

Récemment, les médias italiens s’étaient déjà fait l’écho d’une convocation au tribunal pour des motifs similaires. A Milan, des parents avaient appelé leur fille «Blu», un prénom qui selon le parquet, n’était pas adapté au genre de l’enfant.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles