Vol San Antonio-Phoenix : un impressionnant orage de grêle détruit le nez de l'avion

Les pilotes de l'avion, affrété par la compagnie American Airlines, n'ont eu d'autre choix que de réaliser un atterrissage d'urgence à El Paso (Texas).[AFP]

Des images terrifiantes. Aux Etats-Unis, une tempête de grêle a littéralement détruit, dimanche 3 juin, le nez d'un avion assurant la liaison entre San Antonio (Texas) et Phoenix (Arizona).

L'impression orage de grêle n'a laissé aucune chance au fuselage et au pare-brise de l'appareil qui apparaissent, sur les photos diffusées sur le Web, fortement endommagés.

L'agence Associated Press, qui se fait l'écho de cet incident, indique que les pilotes de l'avion, affrété par la compagnie American Airlines, n'ont eu d'autre choix que de réaliser un atterrissage d'urgence à El Paso (Texas).

Fort heureusement, aucun blessé n'est à déplorer. Néanmoins, plusieurs passagers, parmi les 130 ayant pris place dans l'appareil au moment du décollage, ont été victimes de vomissements et de crises de panique. Le récit de Jess Esparza, un passager, fait à cet égard froid dans le dos : dans un long post publié sur Facebook, il indique avoir vécu «le vol le plus effrayant de sa vie» et vu «des éclairs et de la grêle».

«Jamais je n'aurais cru devoir acheter du Wifi en vol pour envoyer un dernier message à ma mère (...). Les bébés criaient très forts, les membres de l'équipage étaient terrorisés. J'ai fait de l'hyperventilation.», témoigne-t-il avant de tirer un coup de chapeau aux pilotes dont le sang-froid a été salvateur : «Vu l'état du pare-brise, ils ont été obligés d'atterrir à l'aveugle. Ce qu'ils ont fait est incroyable».

À suivre aussi

Animaux Des vaches emportées par l'ouragan Dorian retrouvées vivantes deux mois après
Etats-Unis Fusillade dans un lycée près de Los Angeles : au moins 2 morts
Animaux Un cerf à trois bois photographié dans le Michigan

Ailleurs sur le web

Derniers articles