Un enfant de 5 ans fait tomber une statue à 132 000 dollars dans une exposition

La ville rend les parents responsables pour ne pas avoir suffisamment surveillé le jeune garçon. [Capture d'écran Youtube]

Attiré par l'une des oeuvres exposées dans un centre communautaire, un garçon de 5 ans a renversé accidentellement une sculpture. Une maladresse qui pourrait coûter cher à ses parents.  

Dans une vidéo de surveillance du centre communautaire Tomahawk Ridge à Overland Park, dans l'Etat du Kansas, les images montrent deux garçons qui courent au milieu d'une exposition. La famille assiste à un mariage, dans la pièce d'à côté. 

Soudainement, l'un d'eux est vu en train de saisir une statue, plus précisément un buste d'Aphrodite. L'œuvre d'art commence à vaciller, et finit par tomber au sol, emportant le garçon avec elle.

S'attendant à devoir débourser dans les 800 euros pour rembourser les frais de restauration de l'oeuvre, la mère de l'enfant, Sarah Goodman, a été stupéfaite de recevoir quelques jours plus tard une lettre de la compagnie d'assurance, accompagnée d'une facture bien plus salée : 132.000 dollars (114.000 euros). 

La ville a répondu que sa compagnie d'assurance était contractuellement obligée de contacter la personne responsable lorsque des biens publics sont endommagés.

Une mauvaise surveillance pointée du doigt

La lettre prétend que les parents se retrouvent responsables des dommages causés à la statue étant donné qu'ils ne surveillaient pas suffisamment leurs enfants. Sarah Goodman a réfuté ces allégations de négligence, en justifiant que «ses enfants étaient bien surveillés, mais que tout le monde pouvait être distrait».

Les parents du jeune garçon refusent aujourd'hui de payer une telle somme. Si la statue était si précieuse, pourquoi était-elle si accessible au sein de l'exposition ? «La statue était placée dans le passage le plus emprunté, se défend Sarah Goodman, et non dans une pièce séparée, sans plexiglas, sans protection, sans rien pour la tenir.»

Depuis, Sarah Goodman espère que cette affaire pourra se résoudre rapidement pas le biais de leurs assurances respectives.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles