La blague raciste de Matteo Salvini sur les migrants ne passe pas

D'un goût douteux, la plaisanterie de Salvini a déclenché l'ire des twittos. [Andreas SOLARO / AFP]

Alors que la polémique enfle dans toute l’Europe, Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur italien, s’est essayé à une blague sur les migrants. Cette dernière n’a pas franchement été du goût des internautes.

Tout juste intronisé ministre de l'Intérieur et vice-président du Conseil italien, Matteo Salvini, membre de la Ligue (extrême droite), a publié, sur son propre compte Twitter, un selfie le montrant devant un cours d'eau où des vedettes circulent, accompagné du message : «Bonsoir les amis, que faites-vous ? PS : ne vous inquiétez pas, les bateaux que vous voyez derrière moi ne transportent pas de clandestins !».

Après avoir refusé d'accueillir l'Aquarius sur les côtes italiennes et créé de grandes tensions au sein même de l’union européenne, le ministre a également affiché sa volonté de recenser les Roms en Italie afin d'expulser les clandestins et de, «malheureusement», garder les Italiens. Cette nouvelle sortie ne risque pas de redorer son image.

Les internautes scandalisés

D'un goût douteux, la tentative de plaisanterie de Salvini a déclenché l'ire des twittos.

«Pathétique», pour certains, «minable», pour d’autres : l'homme politique s’attire de plus en plus de détracteurs choqués par ses propos.

«Un jour vous serez dans les livres scolaires en tant qu’«Hitler du troisième millénaire», lance même un autre internaute.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles