Paraguay : des voleurs remplacent les armes de la police par des jouets

42 fusils d'assaut ont été volés à la police paraguayenne (image d'illustration [ AFP ]).

La police paraguayenne est au centre de ce que les médias appellent «le plus embarrassant scandale» de son histoire. Des armes lui ont été volées, remplacées par des jouets en plastique.

C’est en voyant apparaitre au marché noir des modèles de leurs fusils semi-automatique que les forces de l’ordre ont découvert l’affaire. Les voleurs sont parvenus à pénétrer dans l’armurerie de la ville de Capiata pour s’emparer de quarante-deux fusils, qui venaient d’être remplacés sur le terrain par des armes plus récentes.

10 000 dollars sur le marché noir

Déjà gênante, l’histoire prend une tournure presque grotesque lorsque les inspecteurs se rendent compte que les fusils d’assaut ont été remplacés par des jouets en plastique et en bois. Certains ont été pris en photo et diffusé sur les réseaux sociaux.

Selon les médias locaux, chaque arme se vendait 10 000 dollars sur le marché noir (environ 8 600 euros). La plupart ont pris la direction de l’Argentine, d’autres sont allées au Brésil.

Aucune arrestation n’a pour le moment été effectuée par les enquêteurs. Le responsable de l’armurerie a lui été remplacé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles