Cour suprême : l'accusatrice du candidat de Donald Trump témoignera jeudi devant le Sénat

Christine Blasey Ford avait expliqué que Brett Kavanaugh et un ami, «complètement ivres», l'avaient agressée sexuellement[ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Christine Blasey Ford, la femme qui accuse d'agression sexuelle Brett Kavanaugh, le candidat de Donald Trump à la Cour suprême, a accepté samedi de témoigner devant le Sénat la semaine prochaine, ont rapporté les médias américains.

Dimanche, des médias américains ont révélé que l'audition de l'accusatrice du Brett Kavanaugh aura lieu jeudi. «Nous nous sommes engagés à aller de l'avant avec une audition publique le jeudi 27 septembre à 10h (14h GMT). Malgré les menaces actuelles pour sa sécurité et sa vie, le Dr Ford croit qu'il est important pour les sénateurs de l'entendre directement», indique un message des conseils de Christine Blasey Ford cités par la presse, outre-Atlantique. 

«Le Dr. Ford accepte la demande de la commission d'apporter son expérience directe du comportement sexuel inapproprié de Brett Kavanaugh la semaine prochaine», avait indiqué un premier message de ses avocates à la commission judiciaire du Sénat, cité par les médias américains, samedi.

«Coincée dans une chambre et plaquée sur un lit»

Dans son témoignage publié initialement dans le Washington Post, Christine Blasey Ford avait expliqué que Brett Kavanaugh et un ami, «complètement ivres», l'avaient coincée dans une chambre, plaquée sur un lit et qu'ils auraient cherché à la déshabiller, avant qu'elle ne parvienne à s'enfuir.

«Si les attaques avaient été aussi graves que ce que dit le Dr Ford, il y aurait eu une plainte d'elle ou de ses parents aimants», avait tweeté le président Trump, vendredi 21 septembre.

 
 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles