Des restes humains retrouvés dans une résidence du Vatican à Rome

Image d'illustration [Andreas SOLARO / AFP].

Des restes humains ont été retrouvés lors de travaux dans une annexe de l’ambassade du Vatican à Rome. Ils pourraient avoir un lien avec la disparition de deux adolescentes en 1983.

Le Saint-Siège lui-même a révélé l’affaire, mardi. Selon le journal italien La Stampa, des ouvriers travaillaient dans les sous-sols du bâtiment lorsqu’ils ont fait cette découverte. Les autorités en ont été informées et réalisent actuellement des analyses pour déterminer l’âge, le sexe et la date de décès des corps.

deux affaires de 35 ans non élucidées

Il pourrait s’agir des restes de deux adolescentes, disparues à Rome en 1983. Emmanuela Orlandi avait 15 ans lorsqu’elle a été enlevée. Selon certains, les coupables seraient membres d’une organisation criminelle qui souhaitait faire pression sur le Vatican pour recouvrir un prêt. Pour d’autres, elle aurait été kidnappée pour permettre la libération du Turc Mehmet Ali Agca, qui avait tenté d’assassiner le pape Jean Paul II en 1981. Le Vatican s’est toujours défendu d’avoir coopéré avec la police italienne pour ce dernier cas.

La deuxième adolescente, Mirella Gregori, avait été enlevée 40 jours plus tôt. Sa mère avait expliqué que la jeune fille avait été appelée à l’interphone de son immeuble par une personne qui prétendait être un ami d’école. Elle était descendue lui parler et n’avait jamais été revue.

Vous aimerez aussi

Incendie En direct, incendie de Notre-Dame de Paris : le recteur de Notre-Dame va déposer plainte pour «destruction involontaire»
Les faits se seraient déroulés place Mendès France, à Nantes.
Loire-Atlantique Nantes : quatre blessés dont deux graves après des coups de feu
Faits divers Liban : un policier français suspecté d’avoir volé un sac à main

Ailleurs sur le web

Derniers articles