Norvège : un homme de 26 ans accusé de 300 agressions sexuelles

16.463 vidéos ont été retrouvées dans l'ordinateur du suspect[LIONEL BONAVENTURE / AFP]

La Norvège fait face à ce qui pourrait être le plus gros scandale d'abus sexuels de son histoire. Mardi, la justice du pays a annoncé l'inculpation d'un jeune homme soupçonné d'avoir abusé de plus de 300 jeunes garçons. 

C'est au bout de deux longues années d'investigation que la police d'Oslo a réussi à identifier le suspect. Entre 2011 et 2016, cet arbitre de football aujourd'hui âgé de 26 ans, qui se faisait passer pour une adolescente sur Internet et Snapchat, entrait en contact avec des garçons de 13 à 16 ans. Il demandait à ses victimes de se filmer en effectuant des actes sexuels, leur promettant des photos érotiques en retour. 

Les vidéos de ces adolescents étaient enregistrées, et le suspect les menaçait de les rendre publiques s'ils refusaient d'en envoyer d'autres. Selon le journal Verdens Gang, 16.463 vidéos ont été retrouvées dans l'ordinateur de l'arbitre, montrant des garçons norvégiens, suédois, danois. 

Seulement deux victimes identifiées

La plupart de ces abus ont eu lieu en ligne. Mais le jeune homme avait également donné rendez-vous à certaines de ses victimes, qui l'ont par la suite accusé de viol. Il avait été ainsi été arrêté en 2016 après avoir abusé sexuellement de son jeune assistant, qu'il avait, au préalable, contacté sous sa fausse identité. 

Pour l'instant, seules deux victimes se sont présentées à la justice. «Un seul garçon en a parlé à ses parents, et la mère de l'autre a tout découvert», a déclaré le procureur Guro Hansson Bull au média norvégien NRK. «Ça prouve à quel point c'est dur pour des jeunes gens de parler de ce genre d'abus». 

Quant au suspect, il a «admis les faits», selon son avocat Gunhild Laerum, qui a ajouté au micro de NRK que son client était profondément désolé pour les actes qu'il avait commis. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles