Céline Dion accusée de satanisme par un prêtre

Le concept de la ligne de vêtements lancé par Céline Dion a fortement déplu à certains conservateurs américains. [VALERIE MACON / AFP]

Céline Dion a été accusée de satanisme par un prêtre américain en raison de sa ligne de vêtements non-genrés pour enfants. 

Lancée le 13 novembre dernier, CELINUNUNU est un partenariat avec la marque pour enfants NUNUNU, qu'a réalisé la star mondiale de la chanson. Elle propose des vêtements qui ne sont associés à aucun coloris particulier pour les filles ou les garçons.

La marque revendique l'aspect unisexe et non-genré. «CELINUNUNU libère les enfants des rôles traditionnels de garçon/fille et permet aux jeunes de grandir sur les valeurs de l'égalité avec la liberté de renforcer leur propre personnalité basée sur le respect mutuel», indique le site web

«incontestablement satanique»

Mais le concept a fortement déplu à certains conservateurs américains. C'est le cas du prêtre John Essef, qui a fait de l'exorcisme sa discipline de prédilection. Interrogé par le magazine catholique National Catholic Register, il a affirmé être convaincu que «cette affaire de genre a un caractère démoniaque». 

L'homme qui a pratiqué pendant 40 ans en Pennsylvanie, aux Etats-Unis y voit une conspiration. «C'est incontestablement satanique. Il y a un esprit derrière cela, supérieur et organisé». 

«Je ne sais même pas combien de genres il est censé y avoir maintenant, mais il n'y en a que deux, et c'est Dieu qui les a créés. Le diable s'attaque aux enfants en confondant le genre. Quand un enfant naît, quelle est la première chose que nous disons de cet enfant ? C'est un garçon ou une fille. C'est la chose la plus naturelle au monde à dire. Mais dire qu'il n'y a pas de différence, c'est satanique», a ajouté Monseigneur John Essef. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles