Etats-Unis : mort d'une fillette migrante de 7 ans à la frontière mexicaine

Une tragédie qui relance les débats sur le sort des migrants [GUILLERMO ARIAS / AFP]

Une petite fille de 7 ans qui venait de traverser la frontière américano-mexicaine à El Paso, au Nouveau-Mexique avec son père est décédée des suites d'une déshydratation et d'un choc septique. Quelques heures avant sa mort, elle venait de traverser la frontière en compagnie de 162 autres migrants. 

Originaire du Guatemala, elle avait été interpellée puis détenue par la police des frontières. Prise de convulsions huit heures après son arrestation, la petite fille, dont la température corporelle s'élevait à 41 degrés, a été prise en charge par les secours dépêchés sur place. Peu après sa mort, l'agence fédérale américaine a expliqué, dans une déclaration officielle qu'elle «n'avait ni mangé ni consommé d'eau depuis plusieurs jours». 

Relayée par le Washington Post, l'histoire de la petite guatémaltèque a ému l'Amérique. Selon le journal américain, cette tragique disparition «va encore accentuer l'attention portée aux conditions de détention dans les locaux des services américains des douanes et de la protection des frontières, de plus en plus surpeuplés en raison de l'affluence des familles d'Amérique centrale cherchant à obtenir l'asile aux Etats-Unis». 

Récemment, les images des quelque 6.000 migrants entassés dans un centre sportif à Tijuana, non loin de la frontière, avaient choqué l'opinion mondiale. 

La politique migratoire intransigeante de Donald Trump s'est confirmée en novembre dernier, alors que le président américain avait, dans une lettre adressée au Pentagone, demandé aux forces de l'ordre de faire «usage de la force (y compris de la force létale si nécessaire)» en cas d'échanges violents avec les migrants. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles