Une association religieuse demande la décanonisation de Jean-Paul II

Le pape Jean-Paul II avait été canonisé le 27 avril 2014, près de 10 ans après sa mort. [ERIC FEFERBERG / AFP FILES / AFP]

Anne Soupa et Christine Pedotti, les fondatrices du Comité de la jupe, ont dénoncé dans une tribune au «Monde» l'attitude de l'Eglise à l'égard des femmes, demandant la décanonisation de Jean-Paul II, qu'elles qualifient de «protecteur des abuseurs».

«Nous demandons la décanonisation du pape Jean-Paul II [...] principal artisan de la construction idéologique de 'la Femme', ainsi que l'interdiction d'enseigner, de propager ou de publier la 'théologie du corps' qu'il a prêchée au cours de ses catéchèses du mercredi», ont exigé les deux femmes

D'une seule voix, Anne Soupa et Chistine Pedotti ont également pointé du doigt «les prêtres et religieux prédateurs et violeurs», qui selon elles profitent de leur pouvoir et entretiennent une «culture de l'abus». 

Fondée en 2009, le Comité de la jupe est une association visant à promouvoir la place des femmes dans l'Eglise catholique

Le 23 février dernier, une marche pour la «tolérance zéro» a été organisée au Vatican, afin de lutter contre les abus sexuels dans l'Eglise. A peine quelques semaines plus tard, un documentaire glaçant intitulée «Religieuses abusées, l'autre scandale de l'Eglise» et diffusé sur ARTE provoquait un véritable tollé au sein de l'Eglise catholique, détaillant des faits d'abus sexuels envers des religieuses, dont certaines avaient accepté de témoigner. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles