Un Américain fait 5 fois le tour des 50 Etats des Etats-Unis pour tondre des pelouses

Rodney Smith Jr. vient d'achever son cinquième tour des Etats-Unis, destiné à rendre service aux vétérans en tondant leur pelouse [Facebook / Rodney Smith Jr.]

Une corvée devenue sa destinée. C'est en croisant un vieil homme, qui se débattait avec sa tondeuse, il y a quatre ans, que Rodney Smith Jr., habitant de Huntsville, dans l'Alabama, a trouvé sa vocation.

Ce jour-là, il s'arrête, descend de sa voiture et décide d'aider en tondant lui-même le gazon de ce voisin qu'il ne connaît pas. 

Depuis, le jeune étudiant en informatique s'est donné pour mission de rendre service aux personnes âgées, handicapées ou mères célibataires en leur offrant une belle pelouse, bien nette, sans qu'ils aient à débourser un sou. 

Encore à l'université, il commence d'abord à l'échelle de son quartier avant d'étendre petit à petit son action. Depuis deux ans, sous le nom de code «50 États 50 pelouses», il parcourt désormais le pays au rythme d'un ou deux gazons tondus chaque jour.

Aujourd'hui, le jardinier bénévole a atteint une sacrée étape, en achevant cinq fois le tour des cinquante Etats des Etats-Unis. Rodney Smith Jr. vient d'ailleurs achever sa dernière tournée, destinée à rendre service aux vétérans.

Un tour du monde de la pelouse comme objectif

Avant chaque déplacement, le jeune homme de 29 ans utilise les réseaux sociaux pour trouver les personnes qui auraient le plus besoin de ses services. Il reçoit même des dons privés, d'entreprises de jardinage comme de compagnies aériennes, pour l'aider dans sa mission bénévole. 

Avec sa fondation «Raising Men Lawn Care Service», il encourage désormais les plus jeunes à se mobiliser, en leur proposant de relever son propre défi en aidant cinquante personnes de leur quartier à couper l'herbe de leur jardin. Plusieurs dizaines d'enfants ont d'ores et déjà répondu à son appel.

Prochaine étape pour le bon samaritain de l'herbe fraîchement coupée : tondre sept pelouses sur sept continents différents et ainsi diffuser son message de générosité autour du monde.

À suivre aussi

Médecine 200 ans plus tard, on sait pourquoi Marat passait ses journées dans une baignoire
Histoire du jour Ses profs l’ont puni pour ses «gribouillis», ce garçon de 9 ans en fait une activité professionnelle
Histoire du jour Une infirmière adopte un homme atteint d'autisme pour qu’il puisse recevoir une greffe du cœur

Ailleurs sur le web

Derniers articles