Deux touristes français risquent 6 ans de prison pour avoir volé du sable en Italie

Dans le coffre de leur voiture, 40kg de sable répartis dans plusieurs bouteilles en plastique. [LUDOVIC MARIN / AFP]

Un couple de Français a été interpellé en Sardaigne et sera poursuivi pour vol après avoir tenté de rapporter chez lui du sable blanc, selon la presse italienne.

Les deux Français ont été interpellés alors qu'ils montaient à bord d'un ferry à destination de Toulon avec, dans le coffre de leur voiture, quarante kilos de sable répartis dans plusieurs bouteilles en plastique. En Italie, le sable est considéré comme un bien d'utilité publique. Ainsi, tout vol de ce métériau est sévèrement puni par la loi : entre un et six ans d'emprisonnement.

Si la justice italienne est si stricte sur la collecte du sable, c'est parce que ce matériau, comme les coquillages et les galets, allimente un commerce illégal, selon le Corriere della Sera. Un marché noir en pleine croissance qui désespère les locaux.

Interrogé par la police des douanes, le couple a déclaré qu'ils souhaitait juste ramener un souvenir de vacances et qu'il ignorait que ces actes étaient punis par la loi.

Et en france ?

En France aussi la collecte de sable sur la plage est strictement réglementée. La loi précise que «les extractions de matériaux sont limitées ou interdites lorsqu'elles risquent de compromettre directement ou indirectement l'intégrité des plages, dunes littorales, falaises, marais». Le prélèvement de sable est considéré comme une atteinte au domaine public maritime. Pour ce type d'infraction, les amendes peuvent grimper jusqu'à 1.500 euros.

S'il est interdit de ramasser du sable sur la plage, on peut en revanche collecter le «sable éolien» - déplacé par le vent hors de la plage - qu'on trouve sur la chaussée. Mais, dans les faits, les autorités tolèrent le ramassage, tant qu'il se fait en petite quantité.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles