Demis Roussos enterré à Athènes

Demis Roussos en 1987 en concert avec les Aphrodite's Child.[Capture d'écran Youtube.]

Demis Roussos, décédé ce week-end à Athènes à l'âge de 68 ans, a été inhumé vendredi dans l'un des principaux cimetières de la ville, en présence de plusieurs centaines de personnes, a constaté l'AFP.

 

Le chanteur, devenu une star mondiale dans les années 60, notamment au sein du groupe Aphrodite's Child, a été mis en terre dans le Premier Cimetière d'Athènes, l'un des plus vastes et anciens de la ville, où reposent de nombreuses personnalités grecques.

 

Nikos à la cérémonie

Participait notamment à la cérémonie l'animateur de télévision d'origine grecque Nikos Aliagas, qui a indiqué à l'AFP qu'il était pour lui "important" de prendre part à cette cérémonie : "D'abord parce que c'était un ami, mais aussi parce que c'est un Grec de l'étranger, de la diaspora, qui revient sur la terre de ses ancêtres".

Nikos Aliagas avait été le premier, avant même la presse grecque, à rendre public lundi le décès de Demis Roussos, qui a succombé à la maladie dimanche matin, dans un hôpital privé de la ville où il était soigné depuis un certain temps.

La messe, dans la chapelle du cimetière, et l'inhumation ont duré en tout moins d'une heure et demie. La messe s'est accompagnée de chants religieux, mais aucune chanson de Demis Roussos n'a été jouée.

 

Demis Roussos était connu dans le monde entier

Né le 15 juin 1946, Artémios Ventouris Rousos était un enfant d'Alexandrie, en Egypte, pays dont sont aussi originaires Dalida, Georges Moustaki et Claude François. Sa famille s'y était installée dans les années 20, mais son père, ingénieur, avait dû regagner la Grèce en 1961.

Au cours de sa carrière, en groupe ou en solo, Demis Roussos, connu dans le monde entier pour sa voix au timbre haut unique, a vendu plusieurs dizaines de millions de disques.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles