Quand Tidal.fr redirige vers Deezer

Le rappeur américain Jay-Z est actionnaire de Tidal, dont il souhaite faire un nouveau modèle de plateforme de streaming, qui rémunèrerait mieux les artistes.[THEO WARGO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Il s’agit probablement d’une blague d’un internaute, le nom de domaine «tidal.fr», lorsqu’il est écrit sans les «www.» renvoi vers le site concurrent «deezer». 

L’anomalie a été remarquée par un internaute qui l’a mentionné dans les commentaires d’un article du site numerama.com : si un internaute tape dans sa barre de recherche tidal.com, sans le précéder des «www.» rituels, il est automatiquement redirigé vers le site concurrent de streaming de musique «deezer». En bref, si l’adresse «http://www.tidal.fr» renvoie bien vers le site «tidal», «http://tidal.fr» renvoie lui vers son concurrent «Deezer».

A lire aussi : Kanye West poursuivi pour une fausse promesse faite sur Twitter

Deezer plaide non-coupable

Contactées par le site numerama.com, les équipes de deezer assurent n’être pour rien dans cette situation : «Tidal.fr pointe sur une adresse qui ne nous appartient pas, hébergée chez OVH.

Impossible de savoir qui a enregistré tidal.fr a l’Afnic (Association française pour le nommage Internet en coopération ndlr). Donc il s’agit probablement d’un particulier qui a enregistré le nom de domaine et fait une redirection vers Deezer». Avant d’ajouter, en guise de petite pique à l’encontre de Tidal, qu’il pourrait s’agir «d’un utilisateur déçu par Tidal».

Tidal, un projet critiqué

Tidal, plateforme de musique en ligne avait été lancée en 2014, et a depuis été rachetée par Project Panther Ltd., une société appartenant au rappeur américain Jay-Z

Depuis, de nombreuses stars de la musique ont rejoint le projet, certaines devenant même actionnaires (Madonna, Beyoncé et d’autres). Le projet avait été vivement critiqué par les internautes car la plateforme ne propose pas d’offre gratuite contrairement à ses concurrents. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles