Samaritaine : la justice doit trancher lundi

La cour administrative d’appel de Paris doit rendre sa décision sur le permis de construire de la Samaritaine. La cour administrative d’appel de Paris doit rendre sa décision sur le permis de construire de la Samaritaine. [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

L’avenir de la Samaritaine se joue une nouvelle fois lundi. La cour administrative d’appel de Paris doit rendre dans la matinée sa décision sur le permis de construire.

 

L’annulation de celui-ci, qui porte sur la rénovation de la Samaritaine, avait été prononcée mi-mai. La décision avait ensuite été suspendue en octobre dernier afin de permettre aux juges d’examiner le fond du dossier, ce qui avait permis la reprise des travaux.

La justice avait été saisie par deux associations estimant que les futures façades modernes en verre ondulé, côté rue de Rivoli, ne s’intégreraient pas dans l’architecture haussmannienne du quartier et ne respectent pas le plan local d’urbanisme.

La Samaritaine, fermée en 2005, devrait rouvrir en 2017 avec quatre ans de retard sur la date prévue initialement. L’établissement comportera alors de nouveaux commerces, des bureaux ainsi qu’un hôtel de luxe, notamment, pour un investissement de 460 millions d’euros.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles