La "satanique" Lady Gaga interdite de concert à Jakarta

Lady Gaga le 12 février 2012 à la cérémonie des Grammy Awards à Los Angeles[AFP/Archives]

La police indonésienne a interdit le concert prévu le 3 juin à Jakarta de la star Lady Gaga, militante des droits des homosexuels, après des plaintes d'islamistes qualifiant l'Américaine de "satanique", a indiqué mardi un porte-parole.

"Nous n'allons pas accorder de permis pour le concert de Lady Gaga à Jakarta", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police nationale, Saud Usman Nasution. "Le concert devra être annulé", a-t-il ajouté, reconnaissant cependant l'éventualité qu'il puisse se dérouler en dehors de la capitale.

"Tout dépend de la police de la ville" en question, a ajouté le porte-parole.

La police nationale a suivi la recommandation négative donnée par son homologue à Jakarta qui a dit avoir reçu une plainte du Conseil des oulémas, plus haute instance religieuse islamique en Indonésie. "Ses costumes sont trop sexy et érotiques", a expliqué un porte-parole de la police de la capitale.

Les organisateurs du concert ont refusé tout commentaire, renvoyant à la diffusion "ultérieure" d'un communiqué.

Le Front des défenseurs de l'islam (FPI), bien connu pour ses raids souvent violents contre les bars et les salons de massage, avait promis la semaine dernière de réunir "trente mille" manifestants à Jakarta afin d'empêcher Lady Gaga de "répandre sa foi satanique".

"Elle a un genre vulgaire et ses costumes sexuels et indécents vont détruire la moralité de nos enfants. Elle est très dangereuse", avait estimé le président du Front, Salim Alatas.

L'opposition à Lady Gaga, engagée dans la défense des droits des homosexuels, ne semble cependant pas faire l'unanimité en Indonésie, plus grand pays musulman au monde avec 240 millions d'habitants pratiquant pour la plupart un islam modéré. Le concert devait se jouer à guichets fermés, après la vente de 50.000 billets.

Lady Gaga a entamé le 27 avril à Séoul une tournée mondiale qui la conduira notamment la semaine prochaine aux Philippines, puis à Hong Kong et au Japon.

À suivre aussi

Indonésie : Bangun, un «village poubelle» envahi par le plastique
Pollution Indonésie : Bangun, un «village poubelle» envahi par le plastique
International L'Indonésie pourrait transférer sa capitale de Jakarta à Bornéo
Indonésie : un ticket contre des plastiques pour monter à bord des bus de Surabaya
Environnement Indonésie : un ticket contre des déchets plastiques pour monter à bord des bus de Surabaya

Ailleurs sur le web

Derniers articles