Omar Sy interpellé pour avoir traité un contrôleur SNCF de «petite b...» : la société ferroviaire dément

Omar Sy a perdu son sang froid face à un agent de la SNCF. [JUSTIN TALLIS / AFP]

La SCNF a démenti les affirmations de Closer selon lesquelles Omar Sy a été interpellé ce mercredi à Paris après avoir insulté un agent de la SNCF, le traitant de « petite b... ».

La compagnie ferroviaire a évoqué des échanges «un peu vifs», précisant que l'acteur avait pu continuer son voyage sans encombres.

Selon la version présentée par le magazine people, qui a publié ce jeudi un article dans lequel il maintient ses affirmations (évoquant toutefois une simple intervention de la police et non une interpellation ), l'acteur s'apprêtait à monter à bord d'un train à la Gare de Lyon, lorsque l'incident est survenu. Alors qu'il avait avec lui sept bagages, des contrôleurs l'auraient abordé pour lui préciser que seules trois valises par personne étaient autorisées dans les emplacements destinés à ranger les bagages. «Il y a d'autres voyageurs», auraient déclaré les agents.

Omar Sy, qui se trouvait avec son épouse Hélène et l'un de leurs fils, aurait perdu son sang froid après que l'un des contrôleurs lui a signifié qu'il «ne pourrait pas embarquer dans ces conditions». Closer avait affirmé que l'agent l'avait traité de «petite b...», le poussant légèrement afin de pouvoir se frayer un passage à bord du wagon. Puis qu'il aurait été interpellé.

Contrairement à ce qu'aurait affirmé l'agent de la SNCF, il n'existe pas de limitation concernant le nombre de bagages dans les trains. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles