Mariage gay : Taubira reconnait l'ampleur de la tâche

La ministre de la Justice Christiane Taubira, interrogée mercredi à la sortie du conseil des ministres, a reconnu qu'il y avait encore "beaucoup de travail à faire" avant de boucler le projet de loi sur le mariage et l'adoption homosexuels. [AFP] La ministre de la Justice Christiane Taubira, interrogée mercredi à la sortie du conseil des ministres, a reconnu qu'il y avait encore "beaucoup de travail à faire" avant de boucler le projet de loi sur le mariage et l'adoption homosexuels. [AFP]

La ministre de la Justice Christiane Taubira, interrogée mercredi à la sortie du conseil des ministres, a reconnu qu'il y avait encore "beaucoup de travail à faire" avant de boucler le projet de loi sur le mariage et l'adoption homosexuels.

"Nous allons continuer à travailler ensemble", notamment avec la ministre de la Famille Dominique Bertinotti dont l'entourage s'était employé à nuancer mardi les annonces de Mme Taubira, précisant qu'il ne s'agissait que d'un "préprojet".

Le travail, a précisé la ministre de la Justice, s'effectuera "dans le cadre des auditions, et évidemment dans le cadre de la technicité juridique que suppose ce texte qui a des implications sur le code civil, le droit social, le droit familial et même le droit fiscal".

"Il y a encore beaucoup de travail à faire et puis, dans une démocratie, c'est le Parlement qui a le dernier mot", a-t-elle enchaîné, jugeant "toutes les querelles (...) absolument inutiles et stériles".

Mme Taubira avait confirmé mardi que les couples homosexuels pourraient adopter des enfants, mais avait précisé que le texte ne prévoyait pas d'élargir aux couples de femmes l'accès à la procréation médicalement assistée (PMA).

Vous aimerez aussi

Société Don du sang : l'Assemblée maintient le traitement différencié des donneurs homosexuels
Politique Laurent Berger : «Il y a un problème de verticalité du pouvoir»
Société L'âge pivot, nouveau paramètre intégré dans le calcul des retraites ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles