Valls : le mot "salopard" pour Moscovici est "inacceptable"

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls le 22 mars 2013 à Guéret [Thierry Zoccolan / AFP] Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls le 22 mars 2013 à Guéret [Thierry Zoccolan / AFP]

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a estimé lundi sur RTL que le mot "salopard" associé au ministre de l'Economie Pierre Moscovici par un cadre du Parti de gauche était "inacceptable".

Lors du congrès du Parti de gauche (PG) samedi à Bordeaux, son secrétaire national François Delapierre a dénoncé "les 17 salopards de l'Europe", faisant référence à l'attitude des 17 gouvernements de la zone euro à l'égard de Chypre. "Dans ces 17 salopards, il y a un Français, il a un nom, il a une adresse, il s'appelle Pierre Moscovici et il est membre du Parti socialiste", a-t-il dit.

Ce terme est "inacceptable", a assuré M. Valls, pour qui "il ne sert à rien de courir derrière l'extrême droite dans son langage".

À suivre aussi

Le ministre français de l'Economie, Pierre Moscovici, le 31 juillet 2013 à Paris   [Bertrand Guay / AFP/Archives]
Croissance Moscovici note "une grande convergence de vues" avec le FMI
Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici devant la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Cahuzac, le 16 juillet 2013 [Martin Bureau / AFP]
Enquête Affaire Cahuzac : Moscovici répond aux accusations
Photo fournie le 23 mai 2013 par la présidence italienne du ministre français de l'Economie Pierre Moscovici et du président italien Giorgio Napolitano [Paolo Giandotti / Présidence italienne/AFP]
Crise Moscovici : "L'impératif commun" de Rome et Paris, "sortir de la crise"

Ailleurs sur le web

Derniers articles