Bartolone pour la suppression des allocations aux plus riches

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 22 mai 2013 dans l'hémicycle [Patrick Kovarik / AFP/Archives] Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 22 mai 2013 dans l'hémicycle [Patrick Kovarik / AFP/Archives]

Claude Bartolone, président (PS) de l'Assemblée nationale, a suggéré vendredi une suppression des allocations familiales pour les familles les plus prospères.

Sur BFMTV et RMC, le député a expliqué: "On peut dire: +voilà, pendant cette période de crise, au-dessus d'un revenu qu'il faudra fixer en contact avec les partenaires sociaux, on fait l'effort de ne pas recevoir les allocations familiales+".

"Je pense qu'il y a des familles pour qui c'est indispensable de recevoir ces allocations familiales parce qu'elles en ont besoin pour faire manger leurs enfants", a argumenté l'élu de Seine-Saint-Denis. "Pour d'autres, ils ne s'en rendent peut-être même pas compte".

"Si on demande des efforts, c'est normal qu'on les réclame à ceux qui ont le plus de moyens", a expliqué M. Bartolone.

La réforme hautement sensible de la politique familiale sera annoncée lundi par le gouvernement, qui hésite encore à toucher aux allocations ou au quotient familial pour dégager des économies.

Vous aimerez aussi

La ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn lors de la  séance des questions au gouvernement, le 29 janvier 2019 à Paris  [Philippe LOPEZ / AFP/Archives]
Politique L'universalité des allocations familiales s'invite au grand débat : Agnès Buzyn intéressée
Education Le gouvernement voudrait supprimer les allocations familiales des parents des élèves violents
Vie quotidienne Tout ce qui change pour les Français au 1er avril

Ailleurs sur le web

Derniers articles