Juppé candidat à la primaire UMP

L'UMP Alain Juppé, le 8 juillet 2014 à Paris [Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]

"J’ai décidé d’être candidat, le moment venu, aux primaires de l’avenir" a écrit mercredi Alain Juppé sur son blog.

 

L'ancien premier Ministre a officialisé dans un long billet sur son blog sa candidature à la primaire de l'UMP qui doit désigner un candidat à la présidentielle de 2017.

 

L'annonce n'est pas une surprise, mais le calendrier bouscule le jeu dans la mesure où il grille la politesse à Nicolas Sarkozy qui vise lui aussi 2017.

Après un exposé en plusieurs paragraphes de ses réflexions sur l'état de la France, il confie : "On aura compris que j'ai envie de participer à cette belle construction", indique Alain Juppé dans son billet intitulé "2017, bientôt...". 

Et de conclure : "J’ai décidé d’être candidat, le moment venu, aux primaires de l’avenir. Il reste moins de deux ans pour les organiser (car le bon sens voudrait qu’elles aient lieu au printemps 2016). C’est un bon délai."

 

 

Alain Juppé est en concurrence désormais avec les trois candidats déclarés, François Fillon, Xavier Bertrand et Christian Estrosi, ce dernier attendant cependant la parole sarkozyste. Nathalie Kosciusko-Morizet devrait également être candidate.

Contrairement à Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, impressionné par celle des socialistes en 2011, défend ardemment le principe d'une primaire pré-présidentielle, inscrite "dans les statuts de l'UMP" et qui offre à ses yeux l'avantage de pouvoir le remettre dans le jeu. 

Honni par une majorité de Français pour ses réformes quand il était à Matignon (1995-1997), l'ancien Premier ministre fait désormais figure de "sage". Mieux, il surpasse désormais l'ancien président dans le coeur des Français de droite.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles