Législative partielle du Doubs : FN et PS qualifiés pour le second tour

Une urne, photo d'illustration [Fred Dufour / AFP/ Archives]

La candidate du Front national, Sophie Montel, et celui du Parti socialiste, Frédéric Barbier, se sont qualifiés dimanche pour le second tour de la législative partielle dans la 4e circonscription du Doubs, a-t-on appris de sources FN et PS.

 

La candidate frontiste est arrivée nettement en tête du scrutin dimanche, au premier tour, devant son rival socialiste, le candidat UMP Charles Demouge se classant troisième, selon ces sources qui s'appuient sur des résultats non encore définitifs mais ne pouvant plus s'inverser.

"C'est bon, notre candidat Frédéric Barbier est qualifié pour le second tour", a annoncé peu avant 20H00 à l'AFP le député socialiste Christophe Borgel, spécialiste des élections au PS.

"Nous allons vers un duel FN/PS au 2e tour, avec probablement une bonne avance pour le FN", avait estimé un peu plus tôt Mme Montel, interrogée par l'AFP. "Je suis très satisfaite, nous avions effectivement senti une bonne dynamique sur le terrain et ce résultat confirme notre bon ancrage".

Si la percée du FN, dans un contexte de très faible participation, n'est pas une surprise, la qualification du candidat PS pour le deuxième tour en est une, car il devait faire face à quatre autres candidats de gauche au premier tour (EELV, Front de gauche, LO, communiste), sur treize candidats au total.

Le candidat UMP Charles Demouge, qui bénéficiait quant à lui du soutien de l'UDI et de l'absence de candidat MoDem, subit un cuisant échec en étant éliminé dès le 1er tour. 

L'UMP a par ailleurs fait savoir qu'elle donnerait sa position mardi pour le 2e tour de l'élection. Le PS a de son côté appelé à l'unité nationale derrière son candidat.

Vous aimerez aussi

doubs Doubs : il achète une PS4 9 euros en la pesant au rayon fruits et légumes
Deux hommes l'auraient embarquée de force dans le coffre de leur voiture afin de l'emmener à plus de 300 kilomètres.
doubs Enlevée dans le Doubs le soir, elle est retrouvée en Isère le lendemain avec des blessures par balles
Faits divers «J’ai tué ma femme, venez vite» : une jeune maman de 21 ans meurt sous les coups de son compagnon

Ailleurs sur le web

Derniers articles