Pour Hamon, Macron tient des propos «troubles»

Benoît Hamon était interrogée sur les propos d'Emmanuel Macron sur la colonisation et le mariage. [PASCAL LACHENAUD / AFP]

Benoît Hamon, candidat PS à l'élection présidentielle, a exprimé aujourd'hui sa perplexité devant les «propos» tenus par Emmanuel Macron sur la colonisation et le mariage pour tous, les qualifiant de «confus, indécis, finalement assez troubles».

«A Paris, dans un livre, il évoque les éléments de civilisation et de richesse qu'apporte la colonisation. A Alger, il parle de la colonisation comme d'un crime contre l'humanité», a-t-il souligné, en référence à une interview donnée en début de semaine à la chaîne privée algérienne Echourouk News.

«Il faudrait qu'Emmanuel Macron dise à qui il pense et s'il envisage que demain des personnes pourraient être poursuivies devant un tribunal international pour crime contre l'humanité», a relevé l'ancien ministre de l'Education en appelant à «faire attention à ne pas jeter de sel» sur ces «blessures».

A lire aussi : A lire aussi : Présidentielle 2017 : le programme de Benoît Hamon

Le candidat socialiste s'est aussi dit «très surpris» par la sortie du candidat d'En Marche! qui a estimé dans une interview à L'Obs que les adversaires du mariage homosexuel avaient été «humiliés» car on ne leur avait pas suffisamment «parlé». «J'étais ministre, il était secrétaire général de l'Elysée quand Christiane Taubira (alors ministre de la Justice, ndlr) se faisait insulter, recevait des bananes, qu'on dénonçait les sodomites dans les manifestations», a rappelé le député des Yvelines.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles